Remeha s’engage en faveur de Sign For my Future, solutions concrètes à l’appui
février 21, 2019

Première chaudière à hydrogène Remeha dans un projet pilote à Rozenburg

Au Salon du Bâtiment aux Pays-Bas, Remeha a été le premier fabricant de chauffage à présenter le prototype d’une chaudière à hydrogène. À l’avenir, cette chaudière pourra chauffer votre logement de manière efficace, économique et écologique. À première vue, le chauffage à l’hydrogène semble être l’alternative durable idéale au chauffage au gaz naturel. Car il n’y a pas de dégagement de CO2 lors de la combustion. De plus, l’hydrogène peut être transporté et stocké facilement, ce qui constitue un avantage important. Il ne faut que quelques modifications limitées pour pouvoir réutiliser l’infrastructure du gaz naturel existante.

Premier projet pilote sur l’hydrogène à Rozenburg

Un premier test à grande échelle est actuellement en préparation. À partir du mois de mars, Remeha, en collaboration avec notamment le gestionnaire de réseau Stedin, la municipalité de Rotterdam et le service logement Ressort Wonen, va entamer un essai dans un complexe résidentiel à Rozenburg, district urbain de Rotterdam, où la chaudière sera alimentée à l’hydrogène. Il s’agit d’une première, car jamais auparavant aux Pays-Bas des maisons n’avaient été chauffées par des chaudières à hydrogène à haut rendement.

L’hydrogène est l’un des maillons dans la transition énergétique

Remeha sait que ce n’est pas une solution unique qui rendra possible la transition énergétique. Selon Christophe Leroy (directeur général de Remeha sa), l’hydrogène est l’une des nombreuses réponses possibles. "Nous avons besoin de toutes les options, y compris les pompes à chaleur. Ces dernières se prêtent idéalement aux maisons neuves bien isolées. Mais pour les habitations existantes, la chaudière à hydrogène, associée éventuellement à une pompe à chaleur hybride, peut s’avérer une excellente solution." Les voies à la durabilité sont diverses.

C’est quoi l’hydrogène ?

L’hydrogène est l’élément le plus répandu dans notre univers. Sur terre, il ne se présente pas sous forme isolée, mais il se lie directement à d'autres molécules. On peut produire de l'hydrogène de différentes manières, mais en Europe, l'électrolyse est la plus utilisée. Cette méthode fait passer de l’électricité dans l’eau, ce qui entraîne la décomposition de l’eau en hydrogène (H2) et en oxygène (O2). 

Si, pour cette électrolyse, on utilise de l'électricité produite de façon durable, comme l'électricité produite par le soleil et le vent, on rendra cette énergie verte encore plus verte. Lors de la combustion d'hydrogène avec de l'oxygène, on obtient de l'eau pure et pas de CO2. Voilà une très bonne réponse aux objectifs climatiques fixés pour 2050.

Stockage de l’énergie produite de façon durable

Il est également important de savoir que le plus grand inconvénient de l'énergie solaire et éolienne est son rendement variable et son stockage. En hiver, par exemple, il y a peu de soleil. Donc en été, quand c’est très ensoleillé, il faut stocker de l’énergie. Les accumulateurs ne constituent qu’une solution à court terme, ils sont coûteux et s’épuisent lentement causant une perte d’énergie importante.

La conversion d’électricité produite de façon durable en hydrogène à l’aide de l’électrolyse est un moyen de stocker de l’énergie pour une période plus longue. De plus, l’avantage de l’hydrogène est qu’il est plus facile à transporter. Si toutefois on veut faire usage de cette énergie, il faut des produits qui fonctionnent à l’hydrogène. Remeha offre la réponse avec le développement d’une chaudière à hydrogène.

Vision d’avenir

La chaudière à hydrogène est actuellement en phase de test, elle n’est donc pas encore disponible sur le marché. Le projet pilote à Rozenburg sera lancé au mois de mars et fera l’objet d’essais et un suivi approfondis, étape cruciale dans le développement du produit, du prototype au produit final. Vous en saurez plus à l’avenir !