Pourquoi que c’est mieux de ne pas attendre trop longtemps pour remplacer votre chaudière obsolète.
décembre 3, 2019
Toon alle

Des opportunités uniques pour l'hydrogène dans la transition énergétique

Avantages et désavantages d'une alternative sûre et propre

Nous sommes à l’aube d’une transition énergétique. Dans les années à venir, nous abandonnerons les combustibles fossiles au profit de sources et de vecteurs énergétiques durables. Nous sommes tous au courant de la production durable d'électricité à partir du vent et du soleil, mais il existe d'autres possibilités. Entre autres, l'hydrogène, un vecteur énergétique prometteur. Qu'est-ce que c'est ? Comment le produire ? Quels sont les avantages et les désavantages?


 
 

C'est quoi l'hydrogène?

Il existe différents gaz. Tout le monde connaît le gaz naturel, mais il y a aussi le biogaz et le gaz vert. Le biogaz est produit, entre autres, à partir de boues, d'ordures ménagères, de déchets verts, de résidus de fruits et légumes et de déchets d’origine animale, tels que le fumier de vache. Le biogaz est ensuite purifié et séché et porté à la même qualité que le gaz naturel. Après ce traitement, le biogaz est appelé gaz vert et constitue une alternative durable au gaz naturel.

Bien que le nom puisse suggérer le contraire, l'hydrogène est aussi un gaz. L'hydrogène n'est pas une source d'énergie, comme le gaz naturel, le vent et le soleil, mais un vecteur d'énergie. Cela signifie que nous pouvons l'utiliser pour produire de l'énergie, nous pouvons en extraire de l'énergie. Comme le gaz naturel et d'autres gaz, nous sommes parfaitement capables de stocker et de "conserver" l'hydrogène.

Production d'hydrogène durable

L’hydrogène est déjà largement utilisé. L’industrie produit chaque année des milliers de tonnes de gaz hydrogène en scindant le gaz naturel, dégageant ainsi du CO2. Pour une utilisation domestique, nous produisons de l'hydrogène en scindant l'eau. Cela se fait au moyen de l'électrolyse, un nom compliqué qu’il ne faut pas retenir. Cette technique décompose l'eau en oxygène et en hydrogène. On y arrive sans émissions nocives, mais il faut énormément d'électricité. Si, à cette fin, on se sert d'énergie durable (solaire ou éolienne), l'hydrogène se révèle une alternative intéressante aux carburants fossiles. Pensons à une éolienne qui décompose également l'eau en hydrogène et en oxygène. Outre les panneaux solaires, les éoliennes et les pompes à chaleur, l'hydrogène peut jouer un rôle dans l'approvisionnement énergétique non émetteur de CO2.

L'hydrogène, rien de nouveau, pourtant de nouvelles opportunités

Comme mentionné ci-dessus, l'hydrogène est déjà largement utilisé dans l'industrie. L’hydrogène n’est donc pas un gaz nouveau, mais il offre tout de même de nouvelles opportunités. Le gaz hydrogène peut jouer un rôle dans l'approvisionnement en chauffage et en eau chaude sanitaire, en particulier dans les bâtiments existants. Pour sa distribution, on peut profiter de l’infrastructure existante du gaz naturel, sous réserve de quelques adaptations pratiques. Un avantage majeur, car il est ainsi disponible dans de nombreux endroits en Belgique. Les applications les plus évidentes se trouvent dans les centres-villes historiques avec de nombreux bâtiments monumentaux qui sont nettement moins adaptés à une solution tout-électrique ou qui – en raison de la situation dans le centre-ville – ne peuvent pas être raccordés à un réseau de chaleur. L'hydrogène peut constituer une alternative sûre et propre au gaz naturel.

Avantages et désavantages de l’hydrogène

Les atouts de l’hydrogène sont évidents:

- L’hydrogène est facile à stocker.

- Il peut être produit à partir d'énergie renouvelable.

- Le seul produit résiduel d'une chaudière à hydrogène c'est l'eau.

- L'hydrogène est facile à transporter.

- Nous avons de l'expérience avec l'hydrogène. Aujourd'hui, il est couramment appliqué dans le secteur industriel, mais on l'utilisait déjà largement dans le gaz urbain (en combinaison avec le CO) dans les années 50 du XXe siècle.

 

Il est important d'être honnête et transparent. Le gaz hydrogène est prometteur, mais un passage en masse rapide à l'hydrogène n'est pas encore possible, car il y a encore des questions qui méritent notre attention:

- Il faudra augmenter considérablement le volume de production d'hydrogène.

- Notre réseau de gaz nécessitera des ajustements avant que le transport de l'hydrogène ne soit possible.

- La chaudière traditionnelle n'est pas adaptée à la combustion de l'hydrogène. 

Demain

L’hydrogène offre de nombreuses opportunités et est le cible d’un nombre croissant de recherches. Remeha a développé la première chaudière à hydrogène au monde et les premiers projets sont prometteurs. Dans les années à venir, nous verrons donc de plus en plus souvent du gaz hydrogène utilisé dans des projets pilotes et des ‘districts à hydrogène’ spécifiques. Mais comme indiqué précédemment: la route est longue. Bien que tout puisse soudainement prendre un grand essor. Regardons simplement la vitesse de construction et la croissance de la consommation de gaz naturel aux Pays-Bas dans les années 1950 et 1960.