Projet Sportingenk parc – Genk
avril 17, 2019

Projet FT-Technics - Gingelom

Pompe à chaleur air/eau pour chauffage économe en énergie

Pompe à chaleur Remeha pour maison Q-ZEN

Un nombre croissant de Belges anticipent les exigences actuelles en matière de performance énergétique et construisent déjà des bâtiments à consommation quasi zéro énergie (Q-ZEN). Les avantages fiscaux pour des logements présentant un niveau E inférieur à E30 y sont manifestement pour quelque chose. Bel exemple d’un tel projet est le logement neuf du notaire De Wilde à Gingelom. Diverses techniques ont été utilisées ici pour atteindre le niveau E le plus bas possible. Le cœur de l’installation se compose d’une pompe à chaleur air-eau de 16 kW de Remeha, complétée par un chauffe-eau solaire de Brötje. Toutes les techniques ont été réalisées par l’installateur FT-Technics.

Maison Q-ZEN Gingelom

Maison Q-ZEN Gingelom

Remeha Neptuna + BP + SPZ

Remeha Neptuna + BP + SPZ

Installation visant un faible niveau E

La maison est équipée de chauffage à basse température. Le rez-de-chaussée et une partie de l’étage dispose de chauffage par le sol. De plus, certaines des chambres à l’étage sont dotées de convecteurs. Le confort thermique de la salle de bains a fait l’objet d’une attention particulière. Non seulement du chauffage par le sol, mais aussi des parois chauffantes et un radiateur sèche-serviettes y ont été utilisés.

La chaleur est principalement fournie par la pompe à chaleur air/eau Remeha Neptuna de 16 kW. On avait choisi cet appareil en raison de l’excellent COP lequel générait en outre un faible niveau E. La Neptuna est un appareil split: l’unité intérieure est raccordée à l’unité extérieure par des lignes frigorifiques. L’appareil peut aisément faire face aux hivers belges: il fonctionne en mode chauffage à des températures extérieures jusqu’à -15°C.

L’installation est complétée encore par un chauffe-eau solaire Brötje Hydro Comfort SPZ, raccordé à 4 capteurs plans. Le ballon présente trois zones de température: la zone inférieure est échauffée par les capteurs solaires, celle du milieu est maintenue à température pour soutien de l’eau de chauffage et la zone supérieure sert à produire de l’eau chaude sanitaire. Un serpentin en acier inoxydable assure l’échauffement de l’eau chaude sanitaire selon le principe instantané. La cuve elle-même ne contient donc que de l’eau système et ne maintient pas de l’eau potable à la température adéquate.

Combinaison de systèmes durables

Dans cette installation, le chauffe-eau solaire se charge en premier lieu de la production d’eau chaude sanitaire. La chaleur excédentaire peut ensuite être fournie au circuit de chauffage ou au circuit de la piscine, selon les besoins. Ce dernier alors plutôt pour l’été. Si, par contre, la chaleur solaire est insuffisante pour la production d'eau chaude sanitaire, la pompe à chaleur Remeha contribuera. Pour un confort ECS plus élevé, on a installé un boiler Remeha BP de 500 litres en acier émaillé. Aussi, la famille compte six personnes. Grâce à son isolation thermique d’une épaisseur de 75 mm, les pertes thermiques de ce boiler sont limitées, ce qui se traduit par un label énergétique B.

Pour le chauffage de la piscine, il y a en outre une pompe à chaleur additionnelle qui sert également de support au chauffe-eau solaire. La qualité de l’air intérieur est assurée par un système de ventilation équilibrée avec récupération de chaleur. L’énergie électrique nécessaire à l’entraînement de toute l’installation est également produite de manière écologique par une installation photovoltaïque de 10 kWc. Et il ne s’agit pas là des seules techniques écologiques: on y trouve également un système de réutilisation de l’eau de pluie.

Tout d’une seule source

FT-Technics se chargeait de toutes les techniques: chauffage, sanitaire, ventilation, panneaux solaires photovoltaïques et thermiques, électricité et domotique. FT-Technics est l’entreprise individuelle de Frédéric Tits. Une installation aussi complexe pourrait paraître beaucoup pour une seule personne, mais dans de telles situations, il peut être un avantage plus qu’un inconvénient de travailler avec une entreprise individuelle. Le client n’a qu’un seul point de contact et peut être sûr que toutes les techniques sont adaptées les unes aux autres. Cela permet d’éviter des conflits, par exemple lors de l’élaboration du parcours des conduites, des conduits d’air et du câblage. L’intégration des différents systèmes de chauffage, de chauffage de la piscine et de production d’eau chaude sanitaire est facilitée également.

Bien que la maison soit équipée d'un système domotique sophistiqué, l’installateur a séparé les deux systèmes. Car il estime qu’il est préférable qu’une installation CVC soit contrôlée par sa propre régulation. En ce cas, il s’agit d’un module sans fil intelligent Remeha eTwist qui contrôle le système de chauffage en fonction de la température extérieure. Cette solution est parfaitement capable de garantir un confort suffisant tandis qu’un système domotique présente peu d’avantages à cet égard. De plus, la maison est chauffée principalement par le plancher chauffant, un système à réaction assez lente. Il est donc préférable que l’installation fonctionne à la température la plus constante possible, sans trop d’interventions de contrôle. L’eTwist peut être commandé à distance via l’application correspondante depuis des appareils mobiles ou sur l’appareil-même via le bouton de réglage pratique.

Intérêt croissant pour les pompes à chaleur

Pour Frédéric Tits, le choix pour Remeha était évident. Il était entré en contact avec le groupe BDR Thermea, dont Remeha fait partie, au travers les chaudières Brötje. Non seulement avait-il pris connaissance de la qualité des appareils, il était également ravi de l’assistance technique et du service. En partant de Brötje, il s'est familiarisé avec le reste de la gamme et, entre-temps, il est passé aux chaudières et pompes à chaleur de Remeha. Cette dernière technologie suscite de plus en plus d'intérêt et le fabricant met tout en œuvre pour que la transition de l’installateur se déroule le plus aisément possible. Remeha assiste le professionnel e.a. dans le dimensionnement et la conception du système de pompe à chaleur. Après tout, ces aspects sont d'une importance cruciale pour le bon fonctionnement de cette technique. Le fabricant s'occupe également de la mise en service de la pompe à chaleur. Par conséquent, l’installateur n’a pas besoin d’avoir un certificat d’aptitude pour technicien frigoriste.

Investir dans la formation

Frédéric Tits croit fermement aux opportunités de la pompe à chaleur. Pour s’y préparer, il a déjà obtenu le certificat RESCert pour pompes à chaleur. En outre, il a suivi des formations spécifiques axées sur les produits. Après tout, RESCert se limite aux principes généraux, et si l’on veut connaître la pratique, il faut encore des formations supplémentaires. C’est un important investissement en termes de temps, mais sans connaissance de cause l’installateur ne peut plus tenir le coup.

Merci à

FT Technics, Résidence Gingelom & L'entreprise