Roulez vers un avenir durable aux Remeha Porsche Francorchamps Days
avril 18, 2018
Tout-électrique? Pas pour tout de suite.
juin 26, 2018

Les systèmes de chauffage hybrides concourent à la transition énergétique

Aussi en 2018, la construction écoénergétique, l’habitation durable et la consommation efficace en énergie sont toujours des sujets brûlants et tout à fait d’actualité. La réglementation relative à la construction évolue beaucoup et à court terme. Cette évolution rapide, les exigences croissantes et les différents points de vue suscitent une grande incertitude sur le choix de la technologie et des sources d’énergie, prenons, par exemple, les propositions concernant la tarification de l’électricité et du gaz. La meilleure solution de chauffage d’aujourd’hui n’est pas nécessairement celle de demain.

“L’objectif de neutralité carbone n’est pas une mission évidente pour l’industrie, encore moins pour une famille moyenne. L’adaptation d’une maison typique à un niveau neutre en CO2 avec les techniques actuelles demande un investissement énorme et souvent même une rénovation fondamentale. Un système de chauffage hybride est alors une solution qui offre déjà une réponse simple. Ces systèmes sont durables et simples à installer, même dans les bâtiments existants.”

Christophe Leroy - Managing director Remeha nv

Tout comme les voitures hybrides, un système de chauffage hybride fonctionne par la combinaison de deux sources d’énergie différentes. Une installation hybride est configurée en fonction des paramètres souhaités. Ces paramètres peuvent aller du coût énergétique le plus bas, de la disponibilité d’électricité durable à l’émission de CO2. Christophe Leroy : “Le réglage d’un système hybride met toujours l’accent sur la valeur la plus basse, ce qui réduit considérablement l’incertitude quant aux coûts ou aux émissions.” Essentiellement, le principe de fonctionnement est que pour le paramètre ‘coût énergétique’, la régulation hybride utilisera toujours la source d’énergie au prix le plus bas par kWh. Grâce à cette méthode de fonctionnement, l’utilisateur est assuré de pouvoir bénéficier de chaleur et d’une quantité suffisante d’eau chaude sanitaire au moindre coût. Si à l’avenir, l’intensité CO2 du gaz ou de l’électricité peut être contrôlée par des compteurs intelligents, le système hybride nous permettra d’utiliser l’énergie à la plus faible valeur CO2.

Christophe Leroy le souligne : “L’avenir exige une durabilisation de gaz et d’électricité. À présent, un appareil hybride peut concourir déjà significativement à la transition. De telles installations permettent une augmentation des économies d’énergie allant à 25% et une réduction des émissions de CO2 allant à 50% par rapport aux installations de chauffage conventionnelles aux combustibles fossiles.”

Grâce à la régulation intelligente, une installation hybride permet de réaliser des économies d’énergie significatives. Par conséquent, l’investissement associé à de tels systèmes peut être récupéré déjà au bout de quelques années après installation. C’est un système tourné vers l’avenir, capable de contribuer dès aujourd’hui à la réalisation des objectifs stricts de l’UE et un acteur idéal dans la transition vers 2050.

“Bien sûr, le système hybride n’est pas la seule solution dans la transition. Pourtant, il répond déjà aujourd’hui aux objectifs de demain. Une transition parfaite ne requiert certainement pas une seule solution, mais un mix de technologies aux sources d’énergie renouvelables et des possibilités d’innovation.” souligne Christophe Leroy.