Armez-vous pour l’avenir avec une chaudière de Remeha
novembre 25, 2019
5 conseils pour un chauffage écologique
novembre 25, 2019

5 malentendus sur les chauffe-eaux solaires il est temps de faire le point

Même si le chauffe-eau solaire en tant que chaudière existe depuis de nombreuse année dans notre pays, il y quand même un nombre de malentendus qui persistent. C’est regrettable, car il peut dissuader certaines personnes d’investir dans cette merveilleuse technologie.

Dans cet article nous souhaitons contredire les 5 plus persistants des malentendus.

“Je n’ai pas d’eau chaude lorsqu’il n’y a pas de soleil”

Un système de chauffe-eau solaire absorbe la chaleur du soleil pour chauffer l’eau sanitaire.

Donc, vous pourriez penser que vous ne pouvez pas chauffer l'eau chaude sanitaire lorsque le soleil ne brille pas. Mais ce n’est donc pas vrai.

Les capteurs de soleil se présente comme un panneau noir généralement installé en toiture ou il absorbe la lumière de soleil. Mais même par temps gris et maussade, la lumière du soleil atteint toujours les capteurs de soleil. Car le soleil ne nous parvient pas uniquement de manière directe, mais aussi indirecte. Ces rayons de soleil sont absorbés grâce à la réflexion sur les capteurs de soleil.

De toute évidence, le rendement solaire sera plus élevé si la lumière du soleil peut briller directement sur les capteurs solaires, mais aussi les rayons de soleil indirects produisent le résultat requis.

“Je dois remplacer toute mon installation de chauffage pour installer un chauffe-eau solaire”

Un chauffe-eau solaire permet de faire entrer l’énergie renouvelable chez vous. Une belle technologie, mais qui n’est hélas pas rentable toute l’année. Pendant l’hiver le chauffe-eau manque de rayons de soleil pour se porter garant pour toute votre eau chaude sanitaire.

Vous auriez donc toujours besoin de votre chaudière classique pour réchauffage. L’installation chauffe-eau est donc un complément de votre système de chauffage existant.

Cela ne signifie pas que vous devez remplacer votre installation entière lors de l'achat d'un chauffe-eau solaire.

“Les capteurs solaires sont rapidement hors service”

Un autre potin est que les capteurs de soleil sont rapidement hors service. Il n’y a rien de plus éloigné de la vérité.

Les capteurs solaires sont soumis à de sévères exigences de qualité et durabilité. Ils sont généralement fabriqués en verre borosilicaté, ce verre de sécurité résiste aux averses de pluie et de grêle. De plus, ce type de verre est autonettoyant.

“Les capteurs solaires demandent beaucoup d’entretien”

L’entretien d’installation chauffe-eau est similaire à celle d’une chaudière conventionnelle. Le nombre d’entretien n’est donc pas plus élevé pour un chauffe-eau que pour d’autre installation de chaudière.

Le chauffe-eau solaire fonctionnera facilement pendant 25 ans. S’il se peut que vous deviez remplacer une pompe ou un vase d’expansion, mais ce n’est pas différent pour d’autres installations de chauffage.

Le fluide qui assure l’échange de chaleur entre les capteurs et le réservoir – un mélange de produit antigel et d’eau – ne doit être contrôlé et éventuellement remplacé qu’une fois tous les trois ans.

“Le retour sur investissement ne compense pas la dépense”

Le prix d’une installation de chauffe-eau solaire est un investissement de plusieurs milliers d’euro. Toutefois, 1,000 euros le m² est une bonne indication de prix pour une installation de chauffe-eau solaire complète. En sachant que 5 mètres carrés de capteurs solaires suffisent pour un ménage moyen, on parle d’un investissement d’environ 5,000 euros.

Pour beaucoup de gens, cela semble beaucoup d'argent, surtout parce qu'ils craignent que l'efficacité soit faible pendant les jours nuageux.

Mais on oublie parfois les primes attribuées par le gouvernement pour l’installation d’un chauffe-eau. A Bruxelles, le montant des primes peut atteindre jusqu’à 3,000 euros, en Wallonie jusqu’à 2,500 euros, ainsi vous pouvez récupérer une grosse partie du budget d’investissement.

À condition d’un positionnement correct des capteurs solaires, vous pourrez récupérer le prix de l’installation d’un chauffe-eau solaire en moins de 6 ans.