Est-ce que je dois remplacer ma chaudière?
juillet 27, 2017
Remplacez votre chaudière? Remeha conseille…
septembre 22, 2017
Show all

La Belgique s’engage dans la conversion de gaz pauvre vers gaz riche, qu’est-ce que cela veut dire concrètement?

Au cours de l’été 2018, les gestionnaires du réseau s’engagent progressivement commune par commune dans la conversion du réseau de gaz. Les 13 années à venir, les autorités néerlandaises réduiront l’exportation de gaz pauvre et en 2030, elles n’exporteront plus rien. La conversion impliquera environ la moitié des consommateurs de gaz belges. Afin d’assurer l’approvisionnement sur le long terme, le gouvernement prendra des mesures et d’ici 2030, toute la Belgique utilisera du gaz riche au lieu du gaz pauvre. Qu’en est-il pour vous concrètement ? Nous donnons vous donner un aperçu que vous devez tenir compte et les étapes à suivre pour la conversion.

Pour plus d'informations, allez sur legazchange.be. C'est le site officiel des agences de gaz.be et de l'économie de FOD, ici vous trouvez (comme privé, entreprise ou professionnel) toutes les réponses à vos questions concernant la conversion du gaz.

 

 
 

Situation actuelle en Belgique

En Belgique, 2 types de gaz sont importés et distribués ; le gaz pauvre (des Pays-Bas) ou le gaz riche (e.a. du Qatar, de la Russie). Le gouvernement néerlandais va réduire considérablement l’exportation de gaz pauvre et en 2030, il va l’arrêter complètement. La conversion implique donc que ceux qui aujourd’hui utilisent encore du gaz pauvre (gaz à bas pouvoir calorifique ou G25 = bleu), feront l’objet d’une conversion vers le gaz riche (gaz à haut pouvoir calorifique ou G20 = orange). Afin d’assurer le niveau de gaz sur le long terme, la Belgique prendra des mesures et s’engagera dans la conversion au cours de l’été 2018. 

 

Votre gestionnaire de réseau, votre premier point de contact

Votre gestionnaire de réseau vous contactera lorsque la conversion aura lieu dans votre commune. Ceci se passera bien avant la conversion afin que vous puissiez prendre les mesures nécessaires pour vous préparer. Pour des questions générales concernant la conversion, veuillez contacter votre gestionnaire de réseau ou naviguez sur legazchange.be. 

Comment vous préparer à la conversion?

Vous êtes en fait responsable vous-même du bon état de vos appareils à gaz. Dès que votre gestionnaire de réseau vous a renseigné sur le planning de la conversion, Remeha vous conseille de contacter tout d’abord votre installateur. Il est important que vous fassiez vérifier vos appareils à gaz pour savoir s’ils conviennent au gaz riche. Cet examen ne peut être effectué que par un technicien agréé niveau GI. S’il est constaté qu’un ou plusieurs appareils ne sont pas compatibles au gaz riche, votre installateur discutera avec vous les mesures à prendre pour adaptation ou remplacement. Un entretien en temps utile après la conversion du type de gaz assurera les performances de vos appareils. 

Depuis 1978, les consommateurs belges ont été obligés d’utiliser uniquement des appareils fonctionnant – sans intervention – au deux types de gaz. Ceci implique qu’en théorie les appareils à usage domestique ne nécessiteront aucune adaptation. Les appareils plus anciens, achetés avant 1978, devront eux en général être remplacés. La labellisation vous montre si votre chaudière nécessite une vérification et/ou adaptation (voir ci-après). Veuillez être très attentif à ce que la vérification soit effectuée au plus tôt 24 mois avant ou au plus tard 12 mois après la conversion. 

Quelle approche pour chaque type de gaz?

LabellisationBrûleurApplicationVérification?Adaptation?
I2E+brûleur atmosphériquechaudière non-condensationnonnon
I2E(S)brûleur premix   chaudière à condensation < 70 kW

théorie = non

pratique = éventuellement*

 un technicien agréé

(GI - GII)***

I2E(R)brûleur jet et premixchaudière murale et sol > 70 kWoui**

 un technicien agréé

(GI - GII)

I2Nvanne gaz au contrôle adaptatif du gazchaudière à ajustage automatique du gaznonnon
I2Lappareil ne convenant que pour les Pays-Basappareil interdit par la loi doit être désactivé  nouvel appareil belge
I2Happareil ne convenant que pour les Pays-Basappareil interdit par la loi doit être désactivé  nouvel appareil belge
I2EKappareil ne convenant que pour les Pays-Basappareil interdit par la loi doit être désactivé  nouvel appareil belge

*Les appareils labellisés I2E(S) ont été réglés à l’usine pour un fonctionnement correct aux deux types de gaz. Néanmoins, en pratique il arrive souvent que lors de l’installation les réglages d’usine sont adaptés quand même au type de gaz présent. Si vous n’en êtes pas sûr, veuillez contacter votre installateur pour vérifier votre appareil.

**Les générateurs de chaleur > 70 kW (label I2E(R)) nécessitent toujours une vérification et une adaptation étant donné qu’ils ont été ajustés toujours au gaz présent.

***Non autorisé par la loi, uniquement en ce qui concerne le changement de gaz, consultez les codes de conduite sur le site de conversion gas.be

De l’information supplémentaire sur le type de gaz

Où trouver un technicien agréé?

Si vous êtes à la recherche d’un installateur pour la vérification de votre chaudière Remeha, vous en trouverez aisément un dans vos alentours via le moteur de recherche installateur www.installateur.remeha.be. Si vous avez encore d’autres appareils à gaz nécessitant une vérification, vous pouvez contacter un technicien agréé via le site internet www.gas.be.

Pourquoi est-il important de faire effectuer une vérification à temps utile?

Il est important que vous fassiez vérifier vos appareils à gaz préalable à la conversion afin d’assurer leur fonctionnement optimal et éviter la perte d’énergie, augmentant le coût de votre facture énergétique. De surcroît, un appareil ajusté de manière incorrecte pourrait affecter l’environnement et votre santé.