Remeha explique

Directive ErP: directives et étiquetage énergétique pour le marché du chauffage

La directive ErP (Energy-related Products) entrera en vigueur dès le 26 septembre 2015. Cette directive s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et vise également à mettre en avant les énergies renouvelables. Le but de cette réglementation ErP est de réaliser les objectifs de l’Union Européenne à l’horizon 2020, à savoir :

  • Une réduction de 20% des émissions
  • Une augmentation de 20% de la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique
  • Une amélioration de 20% de l’efficacité énergétique de l’Union Européenne
En quoi consiste la directive ErP?

La directive ErP comprend une série de mesures visant à limiter l’impact environnemental des produits consommateurs d’énergie.

Par le biais de ces mesures, la Commission Européenne souhaite influencer positivement le comportement du consommateur sur le plan énergétique. Deux mesures importantes concernent spécifiquement le chauffage et la production d’eau chaude:

  • L’Ecoconception: à savoir la réglementation relative à la conception écologique des produits consommateurs d’énergie. Cette directive a été traduite sous forme d’une réglementation contraignante
  • La Directive sur l’Etiquetage Energétique (ELD): la réglementation relative à l’étiquetage énergétique des équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.
Qu’est-ce que l’Ecoconception?

Cette directive fixe les exigences minimales en matière d’efficacité énergétique et les limites maximales en matière d’émissions de tous les équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

 

Qu’est-ce que l’Etiquetage Energétique?

Les données d’écoconception de tous les produits d’une puissance inférieure ou égale à 70kW seront visualisées par le biais d’étiquettes énergétiques sur les produits. Dès le 26/09/2015, tous les équipements de production d’eau chaude sanitaire et les sources de chaleur seront dotés d’une nouvelle étiquette énergétique, à savoir l’étiquette ELD. Cette règle est valable pour les pompes à chaleur, les chauffe-eau, les ballons de stockage, les chaudières de micro-cogénération, les chaudières de chauffage, les systèmes solaires, les régulations, ...

Que comprend une étiquette ELD?

L’étiquette reprend toutes les informations relatives au rendement énergétique de l’appareil. Elle indiquera toute une série de caractéristiques : la classe d’efficacité énergétique, le nom du fabricant, la dénomination du produit, le type de produit, le niveau sonore et la puissance thermique.

La classe d’efficacité énergétique est un élément extrêmement important sur l’étiquette. Pour les équipements de chauffage, cette classification varie de G à A++, pour les appareils de production d’eau chaude sanitaire, l’étiquette reprend une échelle de G à A. Les produits à base d’énergie renouvelable pourront obtenir la classe supérieure, à savoir une étiquette A++.

Etiquettes pour les produits & étiquettes pour les produits combinés

L’étiquetage ELD s’opère à deux niveaux : au niveau du produit et au niveau des produits combinés.

Au niveau des produits, tous les appareils sont dotés d’une étiquette énergétique par le fabricant. L’objectif de cette étiquette est de fournir au consommateur des informations sur l’efficacité énergétique et la consommation du produit. L’étiquette indiquera également le niveau sonore de l’appareil.

Les étiquettes pour les produits combinés sont destinées aux combinaisons d’appareils. Lorsque plusieurs produits sont associés pour constituer un seul ensemble, la législation prévoit également une étiquette couvrant l’ensemble qui soulignera l’efficacité énergétique globale de l’ensemble.

L’étiquette pour produits combinés présente comme avantage que plusieurs produits associés peuvent représenter un potentiel d’économie plus important. Ainsi est-il possible que la chaudière au sein de l’ensemble se caractérise par une étiquette A, alors qu’en combinaison avec un thermostat d’ambiance intelligent iSense, l’ensemble obtienne une étiquette A+.

Fournisseur, marque et type

Etiquette pour le chauffage

Etiquette pour l'eau chaude sanitaire

Niveau sonore (dB)

Puissance thermique (kW)

Classe d'efficacité énergétique

Configuration du produit combiné

Que cela signifie-t-il concrètement pour le professionnel ?

Dès le 26 septembre 2015, les installateurs seront censés être en mesure d’étiqueter tous les ensembles de produits proposés et de présenter également ces étiquettes à leurs clients. Pour aider les professionnels dans cette démarche, Remeha proposera donc un
outil convivial permettant le calcul automatique des étiquettes pour produits combinés. Ce logiciel permettra au professionnel de calculer en un tournemain plusieurs ensembles de produits et de faire une proposition adéquate taillée à la mesure du consommateur.

Toutes les informations sur ErP sont à votre disposition sur erp.remeha.be.